‹ Retour à la recherche
Plan de leçon

Préparer le suvalik pour étudier les mélanges

Vue d’ensemble

Au Nunavik, la nourriture traditionnelle disponible varie selon les cycles naturels comme la croissance des plantes et la migration des animaux. Quand les Nunavimmiut ont accès à des baies et à des oeuf d’Omble chevalier (suvait) (tous deux récoltés à l’automne, mais conservés et utilisés tout au long de l’année), ils préparent du suvalik.

Le suvalik est une émulsion crémeuse et sucrée, faite à partir d’oeufs de poisson (suvait), d’huile (ursurutik) et d’eau (imaq). Des baies y sont ensuite ajoutées. Apprendre à préparer le suvalik requiert un savoir-faire et des techniques qui sont transmises à l’intérieur des familles Inuites. 

En plus de renforcer l’attitude positive des élèves à l’égard du partage de la nourriture avec leur communauté1, la préparation du suvalik est une activité idéale pour explorer les concepts de mélanges homogènes et hétérogènes (incluant les colloïdes). En révélant les phénomènes physiques qui surviennent lors de la préparation du suvalik, les élèves peuvent mieux comprendre l’importance des techniques et des ingrédients nécessaires à sa préparation.

Suvalik fait avec des camarines. Photo par Malaya Qaunirq Chapman.

Résultats d’apprentissage corroborés

En apprenant à préparer le suvalik et en réalisant des observations dans le laboratoire, les élèves développent leur compétence à mobiliser une variété d’approches significatives pour découvrir l’univers scientifique et technologique.

D’une part, lorsque ces élèves prépareront l’émulsion qu’est le suvalik, ils/elles comprendront comment les ingrédients (dont l’important agent stabilisateur qu’est la Lécithine contenue dans les œufs de poissons) et les techniques (disperser l’huile dans le solvant qu’est l’eau) qu’ils/elles utilisent influencent le résultat, puisqu’ils/elles ont fait les observations suggérées dans cette leçon.

D’autre part, les élèves auront non seulement appris ce que sont les mélanges homogènes et hétérogènes (incluant les colloïdes) et les transformations physiques, mais possèderont un répertoire d’exemples concrets, qu’ils ont pu observer et manipuler.

Connaissances

Les élèves connaitront…

  • les ingrédients d’une émulsion comme le suvalik dont l’agent stabilisateur (lécithine des œufs de poisson) le solvant (l’eau), et le liquide dispersé (l’huile);
  • les différences entre les mélanges homogènes et hétérogènes (incluant les colloïdes);
  • les distinctions entre les transformations physiques et chimiques.

Habiletés

Les élèves seront capables de…

  • préparer une émulsion (suvalik) en dispersant l’huile dans le solvant (l’eau) par l’agitation vigoureuse;
  • utiliser un microscope;
  • faire une observation précise et patiente.

Attitudes

Les élèves démontreront…

  • patience;
  • persévérance;
  • fierté et promotion de sa culture;
  • ouverture à apprendre de nouvelles approches.

Déroulement

1. À propos du suvalik

45 minutes en classe / à la cuisine

Qaujivalliajuq: l’apprenant(e) émergent(e) écoute et observe comment préparer le suvalik

Invitez en classe un membre de la communauté qui a développé une certaine expertise dans la préparation du suvalik. Demandez-leur de partager ce qu’ils connaissent sur le suvalik avec vos élèves et de démontrer les techniques requises pour le préparer. En préparation à cette séance, vous pouvez en apprendre davantage sur le suvalik grâce aux verbatims des deux entrevues à ce sujet.

Les élèves observent les différentes étapes de la préparation du suvalik. Après la démonstration, invitez-les à discuter et à noter leurs observations quant à l’apparence de du mélange à différentes étapes.

Après cette démonstration, demandez aux élèves de réfléchir sur ce qu’ils/elles ont vu en posant des questions.

Arctic Char roe (suvait) is a crucial ingredient of suvalik. Picture by Loïc Fauteux-Goulet.

  • Pourquoi le mélange doit être agité si vigoureusement?
  • Pourquoi l’huile ou le gras est ajouté par petites doses?

En utilisant vos propres exemple, enseignez aux élèves ce qu’est une transformation physique. Ils observerons plus tard dans cette leçon que la préparation du suvalik est une transformation physique des ingrédients.

2. Observations macroscopiques

45 minutes en classe

Qaujivalliajuq: l’apprenant(e) émergent(e) identifie des régularités entre la préparation du suvalik et une expérience

Avant de demander aux élèves de préparer leur propre suvalik, ils/elles apprendront au sujet de certaines propriétés des mélanges, observables lors de la préparation.

En utilisant vos propres exemples, enseignez les différences entre les mélanges homogènes et hétérogènes (incluant les colloïdes).

Ensuite, aidez les élèves à réfléchir sur le mélange d’oeufs et d’huile.

  • Pourquoi est-il si difficile de les mélanger?
  • Pourquoi est-il nécessaire d’agiter si vigoureusement?

Les élèves réalisent une courte expérience avec les composantes principales du suvalik: l’huile et l’eau (contenue dans les oeufs). Dans une éprouvette, les élèves mélangent une petite quantité d’eau et d’huile. Ils observent ce qui se produit et dessinent cette observation. Ensuite, les élèves agitent vigoureusement le mélange et observent puis dessinent ce qui se produit. Finalement, les élèves laissent le mélange reposer pour cinq minutes avant de faire une dernière observation et un dessin.

Cette expérience permet aux élèves de visualiser, d’un point de vue macroscopique, que le simple fait de disperser l’huile dans l’eau (solvant) ne permet pas d’obtenir un mélange comme le suvalik. Ils/elles apprendront par la suite qu’un agent stabilisant (comme la lécithine contenue dans les œufs de poisson) est nécessaire à la préparation d’une émulsion. Cela les aide à comprendre pourquoi il s’agit d’un art qui requiert de la pratique.

3. Observations microscopiques

45 minutes en classe

Tukisilirtuq: l’apprenant(e) en transition utilise de nouvelles habiletés avec incertitude et a besoin de support

Les élèves vont maintenant préparer le suvalik en suivant la recette que vous fournissez. Utilisez la recette partagée par votre invité(e), demandez à vos élèves de partager leurs propres recettes ou utilisez celle suggérée dans cette leçon. Si possible, divisez votre groupe en deux. La moitié utilisera de l’huile de phoque et l’autre moitié de l’huile Crisco. Ce sont les huiles utilisées dans les traditions ancestrales et modernes.

Revenez sur la question soulevée lors de l’activité précédente. Comment mélanger de l’huile et de l’eau (contenue dans les œufs) pour en faire du suvalik alors que les élèves ont observé que ces mélanges se séparaient dans les éprouvettes? La réponse réside dans l’agent stabilisant contenu dans les œufs de poisson: la lécithine. D’où l’importance d’écraser les oeufs de poisson avec les doigts pour l’extraire avant de commencer à agiter le mélange.

Les élèves pourront maintenant observer, grâce au microscope, comment il est possible de préparer le suvalik à partir d’huile et d’eau, précédemment si difficiles à mélanger. Pour ce faire, les élèves auront à prélever des échantillons de leur émulsion (suvalik) à différentes étapes de la préparation. Ces échantillons seront observés au microscope. Nous suggérons de faire ces observations

  • une fois que les oeufs ont éclaté (qaarisugit)
  • après 10 minutes d’agitation du mélange
  • après 20 minutes d’agitation du mélange

Les émulsions auront un aspect plus homogène à l’oeil nu. Toutefois, sous le microscope, les élèves vont remarquer que le mélange demeure hétérogène et que les gouttelettes de gras deviennent de plus en plus petites au fur et à mesure que l’émulsion se développe. Tout en pratiquant leur habileté à préparer le suvalik, les élèves ont l’opportunité de visualiser ce mélange hétérogène bien spécial que l’on appelle un colloïde, présent ici sous forme d’émulsion.

Si vous avez été en mesure de faire préparer les deux recettes avec votre groupe, demandez aux élèves de comparer les méthodes d’un point de vue macroscopique, microscopique… et gustatif!


Évaluation

En apprenant à préparer le suvalik et en réalisant des observations dans le laboratoire, les élèves développent leur compétence à mobiliser une variété d’approches significatives pour découvrir l’univers scientifique et technologique.

Nous suggérons de rendre ces apprentissages visibles à travers une série de questions qui peuvent être administrées sous forme de questionnaire, d’entrevue, de discussion, etc.

  • Quelles sont les étapes de la préparation du suvalik et quelle est leur importance?
  • Quels sont les ingrédients du suvalik et quels sont leur rôle dans la préparation?
  • Est-ce que le suvalik est un mélange homogène ou hétérogène? Expliquez pourquoi.
  • Quelles sont les déterminants de la réussite ou de l’échec de la fabrication du suvalik?

Attentes

Tous

Tous sont au stade transitoire (tukisilirtuq) où les apprentissages sont compris et appliqués, parfois avec aide, dans le même contexte où ils ont été réalisés.

Tous les élèves

  • connaissent les ingrédients et la recette du suvalik, ainsi que certains mots en inuktitut pour en parler;
  • comprennent la différence entre un mélange homogène et hétérogène, d’un point de vue macroscopique;
  • comprennent que le suvalik est une transformation physique des ingrédients.

La plupart

La plupart des élèves sont au stade communicatif (tukisinarsilirtuq) où les apprentissages sont mis en pratique par choix et de façon bien consciente dans contextes familiers.

La plupart des élèves…

  • pourront suivre la recette et préparer le suvalik;
  • pourront décrire le suvalik comme étant un mélange hétérogène, basé sur leurs observations macroscopiques et microscopiques;
  • pourront justifier que cette transformation est physique, malgré un changement d’apparence global, grâce à leurs observations.

Quelques

Quelques élèves sont plus avancé(e)s dans le stade communicatif (tukisinarsilirtuq) où les apprentissages sont intégrés et peuvent être décrits avec précision dans différents contextes familiers.

Quelques élèves…

  • montreront un niveau de maîtrise élevé dans la préparation du suvalik;
  • vont aussi décrire le suvalik comme étant un colloïde, basé sur leurs observations microscopiques.


Extensions

Travailler les autres compétences

Une fois que les élèves comprennent les transformations physiques qui permettent la préparation du suvalik et qu’ils/elles possèdent une solide représentation des concepts de mélanges homogènes et hétérogènes (incluant les colloïdes), ils peuvent mettre à profit ces connaissances dans une situation authentique de résolution de problème. En effet, la compétence à faire des choix avantageux pour soi et sa communauté en mettant à profit ses connaissances de l’univers scientifique et technologique peut être démontrée lorsqu’un(e) élève ajuste ses techniques ou corrige sa recette de suvalik afin de réussir la préparation. Les élèves de votre classe pourraient, par exemple, apprendre à des élèves plus jeunes à préparer le suvalik. Dans ce contexte, ils auront à observer le processus et à l’ajuster en faisant des choix basés sur leurs connaissances. Pendant cette activité, vous pouvez procéder à l’observation de vos élèves et prendre des notes sur les choix qu’ils/elles font. Vous pouvez aussi faire un retour sur cette activité et leur demander quels choix leur ont permis d’aider les élèves plus jeunes à préparer le suvalik avec succès.

Aborder les changements physiques et chimiques à travers d’autres leçons.


Ressources


Vocabulaire

  • Suvak, Suvait: Œufs de poisson
  • Ursuk: Gras
  • Ursurutik: Huile (huile de cuisson)
  • Punniq: Tenderflake
  • Tunnuq: Graisse de caribou
  • Paurngait: Camarine Noire
  • Kimminait: Brusserole
  • Arpiit: Plaquebière
  • kigutanginnait: Bleuets
  • Ukkusik: Seau
  • Ingulajuq: Mélanger
  • Ursulik: Contient de l’huile
  • Imatuinnaq: Eau
  • Immoq (Imaq): Eau

Matériel

  • Grand bol à mélanger
  • Gras ou huile
  • Suvak (œufs de poisson)
  • Gants de latex
  • Baies ou fruits (selon la disponibilité)
  • Eau
  • Lait
  • Verres ou bols pour la dégustation
  • Cuillères pour la dégustation
  • Éprouvettes
  • Bouchons d’éprouvettes
  • Support à éprouvettes
  • Crayon
  • Microscopes
  • Lames de microscope
  • Lamelles de microscope

Références

  1. National Collaborating Centre for Aboriginal Health. (2012). Shirley Tagalik on Inuit Values of Sharing. Document accessible at https://vimeo.com/27036148.
  2. Prestwich, E. (2019). Shirley Tagalik on why Inuit teachings about food are key for youth. Broadview. Document accessible at https://broadview.org/shirley-tagalik-interview/.

Suvalik

ᓱᕙᓕᒃ

Dessert crémeux préparé avec des œufs de poisson et des baies

Nunavimmiut

ᓄᓇᕕᒻᒥᐅᑦ

Habitants du Nunavik

Suvak

ᓱᕙᒃ

Oeufs de poisson

Immoq

ᐃᒻᒧᖅ

Lait

Suvalik

ᓱᕙᓕᒃ

Dessert crémeux préparé avec des œufs de poisson et des baies

Nunavimmiut

ᓄᓇᕕᒻᒥᐅᑦ

Habitants du Nunavik

Suvak

ᓱᕙᒃ

Oeufs de poisson

Immoq

ᐃᒻᒧᖅ

Lait

Suvalik

ᓱᕙᓕᒃ

Dessert crémeux préparé avec des œufs de poisson et des baies

Nunavimmiut

ᓄᓇᕕᒻᒥᐅᑦ

Habitants du Nunavik

Suvak

ᓱᕙᒃ

Oeufs de poisson

Immoq

ᐃᒻᒧᖅ

Lait

Pour toute question ou commentaire, contactez nous.

Contactez-nous